mardi 21 mai 2024
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Hart Crane

Crane Hart

Harold Hart Crane naît à Garrettsville, dans l’Ohio, le 21 juillet 1899. Poète précoce, il arrive à New York en 1916 avec l’intention de devenir poète, et il s’y fait connaître. Mais sa sensibilité romantique dans une époque moderniste et son éloignement de tout engagement politique déconcertent ses contemporains. Le critique Harold Bloom qualifie le projet de Crane de whitmanien : il s’agit de faire fusionner le mythe de l’Amérique avec un homoérotisme (au sens anglo-saxon) accompli. Certains poèmes de Hart Crane, denses, semblent résister à l’élucidation ; on pense à Gerard Manley Hopkins, mais aussi à T. S. Eliot ou même, dans leur hermétisme splendide, à Stéphane Mallarmé.

Il se trouve un écho de transcendance dans l’œuvre poétique de Hart Crane : élans vers l’extase et angoisses érotiques traversent, coulées de métaphores en fusion, les poèmes de White Buildings, The Marriage of Faustus and Helen et Voyages. Le 27 avril 1932, à midi, Hart Crane, revenant de Mexico, se jette du pont du navire Orizaba qui le ramenait à New York, physiquement et moralement miné par l’alcool et le désespoir.

  • Ouvrages de Hart Crane

Bibliographie

Poésie 

correspondance et anthologies

  • The Complete Poems and Selected Letters and Prose (1966)
  • O My Land, My Friends: The Selected Letters of Hart Crane (1997)
  • The Complete Poems of Hart Crane (The Centennial edition), édité par Marc Simon, avec une introduction de Harold Bloom, New York, Liveright, 2001.
  • Hart Crane: Complete Poems and Selected Letters, édité par Langdon Hammer, New York, the Library of America, 2006.

Traductions en français

  • Le Pont, traduit par F. Tétreau, Obsidiane, postface de François Boddaert, 1987
  • Hart Crane, L'Œuvre poétique, traduit de l'américain, annoté et présenté par Hoa Hoï Vuong, édition intégrale bilingue américain-français, Éditions Arfuyen, coll. « Neige », Paris-Orbey, 2015

Colloques

19-24 juillet 2003, 16th International G.M.Hopkins Conference, Monasterevin, Ireland, organisée par Desmond Egan, intervention intitulée : « Victorian English poet, G.M.Hopkins and Hart Crane: Visionary Poets and Witnesses of their Time », (en anglais).

2003 « Victorian English poet, G.M.Hopkins and Hart Crane: visionary poets and witnesses of their time », The Gerard Manley Hopkins Archive - a section of The Gerard Manley Hopkins website, written for the 16th International G.M.Hopkins Conference, July 2003, http://www.gerardmanleyhopkins.org/lectures_2003/hart_crane.html

27-30 décembre 2003-janvier 2004, Congrès du MLA, à San Diego, conférence sur Hart Crane, organisée par Monsieur le professeur John Wargacki, intervention intitulée : « Utopia and the City in Hart Crane’s Poetry », (en anglais).

8-10 juillet 2004,5èConference Internationale del’Utopian Studies Society,organisée par la Faculdade de Letras de l’Université de Porto,Portugal,intervention intitulée : «Utopia and the Sea in Hart Crane’s Poetry », (en anglais).

11-13 novembre 2004, Conférence du SANAS on American Poetry, à Fribourg: « American Poetry : Whitman to the Present ; intervention intitulée : « Hart Crane’s Poetry : From Remembering to Rebirth », (en anglais).

2-9 juillet 2010, Colloque de Cerisy : Carrefour Stieglitz, organisé par Jay Bochner, Liliane Louvel, Jean-Pierre Montier, intervention : « Hart Crane et la photographie »http://www.ccic-cerisy.asso.fr/stieglitz10.html, (en fançais).

2012 : « Hart Crane et la photographie » à l’issue du colloque de Cerisy-la-Salle : Carrefour Stieglitz, sous la direction de Jay Bochner et de Jean-Pierre Montier, Presses Universitaires de Rennes.